La journée mondiale du yoga, sans nous

Pourquoi nous ne célèbrerons pas la journée mondiale du yoga

Journée mondiale du yoga

Cette année comme les précédentes, nous ne célèbrerons pas la journée internationale du yoga.

Ce jour là, ne nous cherchez pas dans un jardin public pour des cours en plein air ou sur un podium dans la rue.

 

Le yoga a ce pouvoir transformatif que tous les aspirants yogis engagés dans une pratique assidue et sincère connaissent.

Pratiquer le yoga permet de rester profondément connecté à son corps et d’apporter de la clarté à son esprit. Mais il permet aussi d’être engagé dans le monde et il illumine le chemin de ceux qui le pratiquent.

Alors pourquoi ne pas vouloir le crier sur tous les toits à l’occasion de la journée internationale du yoga ?

La géopolitique du yoga

La Journée internationale du yoga – qui fut à l’initiative du premier ministre Modi auprès des nations unies en 2014 – fait en fait partie d’un grand projet nationaliste de la droite indienne.

Ce projet vise à « hindouiser » la diversité culturelle et religieuse de l’Inde et à promouvoir l’uniformité des croyances et des pratiques.

 

C’est une tentative de lier le yoga à la fierté nationale: une stratégie diplomatique consciente pour faciliter le prosélytisme hindouiste.

Cet évènement masque en réalité une idéologie politique insidieuse à l’encontre des minorités religieuses vivant en Inde.

Et la popularité mondiale du yoga en facilite malheureusement la normalisation

On est donc bien loin du yoga, qui prône la non-violence et cultive la vérité.

Une grand-messe globalisée, uniformisée

Journée internationale du yoga

 

 

Par ailleurs, les précédentes éditions de la journée mondiale du yoga, nous ont montré que nous ne nous reconnaissons pas dans cette grand-messe-globalisée (et un tantinet béni-oui-oui).

En occident, la pratique du yoga est souvent réduite à une forme de « wellness« , commercialisée à l’américaine, avec ses « teacher-trainings« , ses « master-classes« , ses « festivals » et son « lifestyle » égocentré; une pratique souvent bien déconnectée de ses racines profondes.

Et si le yoga se veut inclusif et pour tous: nous observons pourtant bien dans nos studios que la diversité n’y est pas présente… La population blanche, féminine et de classe moyenne à supérieure est sur-représentée !

 

 

Mais alors quoi?

Nous ne doutons pas de la sincérité des personnes qui prennent part à la journée internationale du yoga pour en promouvoir les merveilleux bienfaits.

Et nous ne prétendons pas faire mieux que les autres

Mais il y a tant de matière à réflexion et tant à améliorer !

Alors avant de s’auto-célébrer dans le cadre d’un énième évènement, rappelons nous que le yoga est plus que la simple pratique posturale, mais un devoir moral et éthique.

Plus que jamais dans cette ère de la désinformation, faisons preuve de « viveka » (le discernement) et refusons de participer à cette masquarade – essayons plutôt de mettre en pratique les huit grands principes du yoga, en honorant la terre à la source de cette pratique et les enseignants qui nous l’ont transmise.

Offrons la possibilité à tous, de couleur et de genre différent de pratiquer le yoga dans des espaces bienveillants, et essayons de proposer quand c’est possible des cours pas trop chers à ceux qui ne peuvent pas se permettre le luxe de pratiquer.

 

En conclusion

En conclusion, en ce 21 juin, nous vous invitons à profiter de la fête de la musique. C’est plutôt là que vous nous trouverez, attablés en terrasse et au soleil, nous profiterons de la plus longue journée de l’année et nous éviterons les joueurs de pipeau.

Funky fl%c3%bbtiau joueur

2 réponses

  1. Bravo et merci Super studio yoga pour cette prise de positon que j’attendais depuis longtemps de mes amis yogis europeeens. Je suis française et indienne, et dévastée par l’entreprise méthodique dans laquelle s’est lancée le gouvernement de mon pays ; une stratégie insidieuse qui consiste à porter atteinte au pluralisme religieux exemplaire de notre Mother India et à sabrer les acquis de la plus grande démocratie du monde.

    1. De manière générale ce qui uniformise, condense et réduit à 1 journée et sur 1 journée tout un axe de vie et de pensée est totalement réducteur et commercial. L’effet est un coup de pub, un coup de flash totalement éloigné des valeurs prônées dans une pratique constante calme et humble. Le yoga est à chaque instant une colonne vertébrale de vie…pas seulement du corps mais surtout de l’esprit. Aussi…21 juin…on laisse glisser…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES

urdhva mukha svanasana

Workshop avec Glenn Ceresoli Suite du billet précédent où je relatais selon moi, l’approche osteopathique du yoga selon Glenn Ceresoli. Et comment cela m’a

Lire la suite

NEWSLETTER

OU NOUS TROUVER

8 rue cros de Capeu, 06100 Nice

TRAM: Tramway N° 1 – arrêt Libération ou Borriglione

BUS: Bus n° 8, 57, 63, 72 – arrêt PN Gambetta – Bus n°11 – arrêt Joseph Garnier

PARKING: parking de la Libération

SUIVEZ NOUS