H.S Arunji, prop master

A l’occasion de sa venue à Nice les 1er et 2 avril 2023 d’Arunji, j’ai relu des articles de blog au sujet de ce dernier et de son enseignement. Je suis retombée sur un article du blog de mon collègue Michael vivant à Hawaii qui m’a complètement enthousiasmée. Et je lui ai demandé la permission de traduire cet article en français. Si vous ne connaissez pas encore Arunji, lisez ceci !

Stage avec Arunji

le 1er et 2 avril 2023 au Superstudio Nice

Arunji parvritta trikonasana chair
Arun en parvritta Trikonasana - credit photo Yogibattle

Lors de mon évaluation de yoga Iyengar en septembre dernier, l’un des candidats m’a parlé d’un professeur de Bangalore qui donne des ateliers annuels à Santa Fe.

« Ce type est un maître accessoiriste » (a « prop master » dans le texte) , a-t-elle dit, puis m’a montré l’un de ses enseignements : une version simple de Pavana Muktasana (voir ci-dessous) avec une ceinture longue placée derrière les genoux, et derrière a nuque.

Cinq minutes dans cette pose ont permis à mon dos tout tendu de se relâcher complètement. La pression constante des cuisses contre la sangle fait que les fibres musculaires du dos se déroulent une par une jusqu’à ce que le dos soit complètement ramolli.

C’était révolutionnaire.

« Il le fait tous les soirs après avoir enseigné en association avec Supta Padangusthasana pour soulager le stress de l’enseignement », a-t-elle déclaré.

Pavana muktasana arunji
pavana muktasana avec la ceinture - crédit photo Yogibattle

L’homme est H.S. Arun. Il enseigne le yoga depuis 1976 sous la tutelle de BKS Iyengar qui lui a décerné un certificat Junior Avancé.

Je n’ai jamais rencontré Arunji ni assisté à l’un de ses cours. C’est ce qui rend sa pratique plus intrigante pour moi. J’ai recherché sur YouTube quelques vidéos.

Si vous voyiez cette personne marcher dans la rue, vous n’imagineriez pas que c’est une pratiquant de yoga. Vous penseriez peut-être que cet homme à tout d’un comptable. En fait, tout ce que vous verriez, c’est un homme de 60 ans en tenue de sport, de celles que nos grands-parents enfilent pour faire de la gym. Ha ha Lululemon !

Mais en le regardant faire du yoga, cette illusion se transforme. Dans toutes ses poses, il le démontre magnifiquement. Dans la pose finale, il ferme même les yeux et semble paisible et satisfait.

Et pas seulement des poses faciles. Des poses comme Yogadandasana (voir ci-dessous) où il faut tellement tourner votre hanche que le pied est placé dans l’aisselle. Ou comme Krounchasana, où une jambe est complètement fléchie en Virasana, et l’autre jambe est étendue vers le haut.

 

Arunji yogadandasana
Arunji en Yogadandasana

Sa page Facebook regorge de photos de lui dans divers ateliers, alors qu’il vient de terminer une tournée aux États-Unis. Les photos sont inspirantes.

Dans l’une d’entre elles, il fait Virabhadrasana I avec une longue sangle enroulée autour de son pied arrière et tient l’autre extrémité au-dessus de sa tête. J’ai essayé cela aujourd’hui, et je n’ai jamais ressenti autant de stabilité et une flexion arrière aussi harmonieuse dans cette pose… jamais !

Arun in vira 1 avec ceinture

Le yoga Iyengar obtient sa part de critiques pour son utilisation d’accessoires.

Mais cet homme porte l’utilisation du matériel a un tout autre niveau. Il montre ce qui est possible avec l’utilisation des props comme aucun autre enseignant que j’ai vu.

Et à 60 ans, il a l’air d’être encore d’avoir la trentaine lorsqu’il pratique des asanas… et d’ailleurs bien mieux que n’importe quel trentenaire que j’ai vu !

Jusqu’à présent, j’ai eu beaucoup de succès avec l’étude et l’analyse des poses uniquement à partir de photographies et de vidéos. J’ai même demandé à mon oncle qui a de graves problèmes de dos de faire le Pavana Muktasana comme mentionné ci-dessus. Mon oncle a ressenti un soulagement immédiat.

Arun met en évidence le caractère innovant de la méthode Iyengar et m’inspire à vouloir expérimenter davantage avec des props pour voir ce qui est possible.

Peut-être aurai-je un jour la chance d’assister à l’un de ses ateliers ?

 
 

Stage avec Arunji

le 1er et 2 avril 2023 au Superstudio Nice

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

AUTRES ARTICLES

Nos prochains évènements

OU NOUS TROUVER

8 rue cros de Capeu, 06100 Nice

TRAM: Tramway N° 1 – arrêt Libération ou Borriglione

BUS: Bus n° 8, 57, 63, 72 – arrêt PN Gambetta – Bus n°11 – arrêt Joseph Garnier

PARKING: parking de la Libération

NEWSLETTER